Création : 18 janvier 2013

Début des sorties nature "entre chien et loup" dimanche 11 juin 2017.

Pour en savoir plus / vous inscrire: https://goo.gl/forms/G7IhTKDhxVVeLjmj1

Lien facebook : https://www.facebook.com/sophie.leboulaire/posts/10209694734906015

Lire la suite
Création : 18 janvier 2013

Préambule : La Vie de ma Mère - Ma vie de La Mère -Jadis, Ma vie amère...

Je me suis souvent sentie si seule au milieu des humains. Si rejetée. Si incomprise. Terre Mère, ton amour m'a si souvent réconfortée en temps de grande solitude. Tu m'as toujours accueillie, bercée, aimée, sans condition, sans jugement... Si tu savais combien je t'aime.

En fait, tu le sais combien je t'aime. D'ailleurs, même si je ne t'aimais pas, tu m'aimerais quand même, de ton amour inconditionnel.

Lire la suite
in Vivre !
Création : 18 janvier 2013

Les sons vous invitent au voyage. Ils ouvrent le chemin.

Une porte dans l'espace, dans votre corps aussi, dans vos profondeurs infinies.

 

Sentez le son et la vibration dont la partie avec laquelle vous êtes en contact a besoin. Lorsque le son est juste, la porte s'ouvre, le voyage commence.
Le son évolue et vous l'accompagnez par le placement de la voix, de la vibration, de la sonorité. Des transformations surviennent.

Il vous amène en voyage à l'infini.
Il remplit.
Il comble. 
Et vous vous sentez bien.

Testez... Vous savez.

 

 

Parfois, lorsque vous avez un blocage, émettre le son à une certaine hauteur, une certaine vibration, permet au noeud de se dénouer, à l'énergie de passer à nouveau.
A ce moment-là on sent réellement une libération.

Création : 18 janvier 2013

Accords subtiles...

Clair de lune en forêt. Les arbres se découpent par cette froide nuit de janvier. La rivière coule, impassible... C'est presque pleine lune. Pas un bruit. Même l'autoroute a fini de vrombir dans le lointain. La forêt vit intensément dans un paisible silence.

Un banc incongru m'invite à me fondre dans cette immobilité sereine. Je me pose.

Soudain, sans te voir, je perçois ta présence. Ne pas bouger. Je ferme les yeux. Je te ressens. Immobile près de moi dans la fraicheur de la brise, tu rayonnes en silence...

Sans un bruit, tu m'appelles. Ma main se tend vers toi.

Je t'effleure. Tu m'invites encore, et je m'accorde à toi.

Lire la suite